Accueil>Articles>Développement durable, Évènement, Réseaux de chauffage urbain>Coriance présentera ses innovations aux 13es rencontres des réseaux de chaleur Amorce

Coriance présentera ses innovations aux 13es rencontres des réseaux de chaleur Amorce

2019-04-25T12:50:55+02:0021 novembre 2017|Développement durable, Évènement, Réseaux de chauffage urbain|

Les rencontres nationales des réseaux de chaleur, qui se tiendront les 12 et 13 décembre à Paris, sont le rendez-vous incontournable des acteurs des réseaux de chaleur et des collectivités. Elles sont notamment l’occasion de faire le point sur les avancées et les meilleures pratiques.
C’est dans ce cadre que le réseau de chaleur innovant de Toulouse sera présenté.

À Toulouse, le 1er réseau de froid alimenté par la valorisation énergétique des déchets a été inauguré par Coriance et Toulouse Métropole en septembre 2017. Il dessert aujourd’hui le quartier en développement de La Cartoucherie le Pôle Régional d’Enseignement et de formation aux Métiers de la Santé (12 000 m²) et 7 000 m² de bureaux. Le même réseau primaire, qui s’étend du Centre de Valorisation Energétique aux sous-stations, distribue de la chaleur. En hiver, il est utilisé pour le chauffage de bureaux et logements et, en été, pour la climatisation de locaux. Pour passer de la chaleur au froid, des technologies d’absorption sont utilisées pour produire en sous-station de l’eau glacée.

Télécharger le dossier de presse

Ainsi, Coriance montre qu’il est encore possible d’innover en matière de réseau de chaleur et de froid urbains pour optimiser les infrastructures et favoriser l’économie circulaire.

Plus d’informations sur les 13es rencontres des réseaux de chaleur

Catégories

Archives

Étiquettes

Nos dernières actualités

ENERIANCE s’étend sur toute l’Université Toulouse – Jean Jaurès

30 janvier 2020|Réseaux de chauffage urbain, Villes et Collectivités|

 Dès l’automne prochain, Eneriance alimentera les trois derniers bâtiments de l’Université Toulouse – Jean Jaurès, encore chauffés au fioul. Tout le campus de l’Université (hors le bâtiment Henri Meyer) sera alors chauffé grâce à la combustion des déchets, provenant [...]

VOIR TOUTE NOTRE ACTUALITÉ