Accueil>Le réseau de chaleur et de froid
Le réseau de chaleur et de froid2019-05-13T14:37:54+01:00

Le réseau de chaleur et de froid urbain de Toulouse

Chargement…

Le périmètre attribué à Eneriance s’étend sur une grande partie de la ville de Toulouse

Depuis 2007, le groupe Coriance, via sa filiale dédiée Eneriance, exploite et développe le réseau de chaleur et de froid, dit du Mirail, dans le cadre d’un contrat de délégation de service public avec Toulouse Métropole.

Ce réseau raccordé au centre de valorisation énergétique du Mirail a été construit pour l’essentiel dans la décennie 1965-1975. Il était initialement destiné à assurer les besoins en chauffage et eau chaude sanitaire de la « ville nouvelle » du Mirail. Depuis, de nombreuses extensions ont été réalisées, vers le Cancéropôle, les quartiers de Bordelongue, Papus, La Faourette, Bagatelle, et le nouvel écoquartier de la Cartoucherie.

Le réseau de chaleur et de froid de Toulouse représente plus de 40 kilomètres de canalisations enterrées qui desservent près de 140 sous-stations. Grâce à la valorisation des déchets urbains, 99 % de la chaleur distribuée est produite à partir d’énergies renouvelables et de récupération (EnR&R).
Depuis 2013, le réseau de chaleur et de froid d’Eneriance est labélisé écoréseau par Amorce.
Inauguré en septembre 2017, son réseau de froid est singulier puisqu’il s’agit du 1er réseau de froid alimenté à 100% par la valorisation énergétique des déchets.

ADEME OccitanieLe projet, porté par Eneriance, filiale du Groupe Coriance dédiée à ce réseau de chaleur et de froid, représente un investissement de 23,7 millions d’euros. Il bénéficie du soutien financier de l’ADEME Occitanie, dans le cadre du Fonds chaleur, à hauteur de 8 millions d’euros.

Depuis 2017, la quantité d’énergie livrée en sous-station est de 163 GWh, évitant le rejet dans l’atmosphère de 43 400 t de CO2 , soit l’équivalent de l’émission de plus de 36 000 voitures.

Le réseau de chaleur de Toulouse est divisé en plusieurs secteurs :

Le Réseau historique d’eau chaude surchauffée

Le Réseau historique d’eau chaude surchauffée

Ce réseau dit « historique » alimente les quartiers de Bellefontaine, Reynerie et du Mirail en eau chaude surchauffée. Il peut supporter une pression de 32 bars et une température de 200°C. D’une longueur de 22 km, il alimente 86 sous-stations.

Le Réseau de chaleur de la Cartoucherie

Le Réseau de chaleur de la Cartoucherie

En 2014, ont débuté des travaux d’extension du réseau vers l’écoquartier de la Cartoucherie. Raccordée sur le réseau d’eau chaude surchauffée au niveau du lycée polyvalent Rive Gauche, une sous-station d’échange a été installée afin d’alimenter en chaleur un réseau en basse pression (7 bars / 95°C).

Située à proximité du réseau menant à la Cartoucherie, la résidence Hippodrome a été raccordée en 2017. Au terme du développement de l’écoquartier de la Cartoucherie, d’ici 2025, ce réseau disposera de 7 km de canalisations et alimentera environ 40 sous-stations.

Le Réseau de froid de la Cartoucherie

Le Réseau de froid de la Cartoucherie

L’écoquartier de la Cartoucherie dispose également d’un réseau de froid qui est alimenté à 100 % par la valorisation énergétique des déchets du centre du Mirail. Ce réseau de froid alimente les bâtiments tertiaires, bureaux et scolaires et fonctionne grâce à la présence de groupes à absorption et de tours de refroidissement.

Le Réseau d’eau chaude centralisée

Le Réseau d’eau chaude centralisée

Directement relié au Centre de Valorisation Énergétique (CVE) du Mirail, ce réseau d’eau chaude sanitaire alimente 22 sous-stations du quartier Bellefontaine à travers 4 km de canalisations.

Le Réseau de vapeur

Le Réseau de vapeur

Le réseau de vapeur alimente les cuisines, l’unité de stérilisation et la blanchisserie du CHU de Toulouse à travers 1 km de canalisations. Il peut supporter une pression de 16 bars et une température de 210°C.

Le Réseau Basse Pression

Le Réseau Basse Pression

De 2010 à 2016, ont eu lieu des travaux de création d’un nouveau réseau raccordé directement au Centre de Valorisation Énergétique du Mirail (CVE). Ce réseau en eau chaude basse pression (14 bars / 105°C) d’une longueur de 12 km alimente la zone du Cancéropôle, les quartiers Gironis, Bordelongue, Papus, La Faourette, Bagatelle, et dessert 43 sous-stations. En 2016, une chaufferie gaz de 12 MW a été construite pour venir en appoint ou secours du réseau de ces trois derniers quartiers.

Voir le plan intéractif du réseau de chaleur de Toulouse

Pour répondre aux attentes de nos clients, nous :

  • Développons des réseaux de chaleur et de froid urbains ;

  • Innovons pour développer de nouvelles énergies ;
  • Valorisons les énergies locales et renouvelables ;
  • Optimisons les performances et rendements ;

  • Nouons des partenariats basés sur la confiance et la transparence.

En savoir plus sur le réseau de chaleur de la ville

Le réseau de froid

1er réseau de froid alimenté à 100% par la valorisation énergétique des déchets

En savoir +

Réseau de Chaleur et de Froid Urbain

Qu’est-ce que c’est ?

En savoir +

Les travaux en cours sur le réseau de chaleur

Vérifier si des travaux ont lieu actuellement sur le réseau de chaleur

En savoir +

Nos dernières actualités

Journées portes ouvertes des Energies Renouvelables : le réseau de chaleur et de froid de Toulouse ouvre ses portes

2 mai 2019|Visites|

Dans le cadre de la 2è édition des Journées Portes Ouvertes des Energies Renouvelables (JPO EnR) qui aura lieu les 6, 7 et 8 juin 2019, les acteurs des énergies renouvelables (parcs éoliens, solaires, unités de méthanisation, chaufferies biomasse, sites [...]

TOULOUSE : Visite du réseau de froid alimenté par la valorisation des déchets

17 avril 2019|Développement durable, Visites|

À travers une visite commentée, Eneriance vous propose de partir à la découverte du réseau de chaud (chauffage et eau chaude sanitaire) et de froid (climatisation) de La Cartoucherie alimenté à partir de la valorisation énergétique des déchets. Il [...]

VOIR TOUTE NOTRE ACTUALITÉ